AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sun's diary

Le voisin du dessus

Passe le message à ton voisin...
Forum de RP Chatbox

Partagez | 
 

 Sun's diary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Sun's diary   Mar 29 Mai - 10:06

Le 28/29 mai 2012.

Après une période de rush de plusieurs semaines pour préparé le défilé, il a enfin lieu hier soir. Je ne suis encore pas rentré très tôt chez moi et lorsque je l'ai fait, j'étais épuisé. Ainsi j'ai dormi jusqu'au milieu de l'après-midi. Mal réveillé, j'ai fait tomber mon caleçon sans faire exprès au deuxième étage et je suis allé le récupérer chez un de mes voisins. C'est ainsi que j'ai rencontré Kim-san.

Je l'ai ensuite revu alors que je prenais l'air dans le parc. A cet instant je l'ai trouvé courtois et très aimable, il m'a proposé de venir boire un jus chez lui et je n'ai pas refusé. Sa femme est une de mes fans alors je lui ai signé un autographe.

Le soir venu, je suis allé dans un petit restaurant dans lequel la nourriture était bonne. Là encore, j'ai revu mon voisin bien que j'ai cru au début que ce n'était pas lui car il ne dégageait pas du tout la même chose. On a alors passé du temps à se chercher, l'attirance était réciproque. Je l'ai ramené chez moi et j'ai découvert chez lui un côté fougueux plutôt appréciable. On a fini par le faire dans mon lit et aussi dans la douche, j'ai bien pris mon pied. Puis il est parti comme il est venu et moi je vais me coucher. Mystérieuse personne. Fascinante mais quelque peu dangereuse. Ça nous fera un bon souvenir à lui et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sun's diary   Ven 1 Juin - 8:59

C'est fou le nombre de fois où ce voisin croise ma route quand je suis à la résidence.

Un soir j'ai encore fait tomber un truc par dessus ma terrasse, le marque-page de mon livre. Je suis descendu le chercher et Kim se trouvait là, dans l'ombre, sur son balcon. Il s'est proposé pour venir m'aider et ça a tourné à un échange plutôt passionné contre le mur, enfin jusqu'à ce que le chien d'un autre voisin nous fasse fuir et rentrer chez nous.

Pas plus tard qu'hier, nous avons pris l'ascenseur ensemble et on est resté coincé un certain temps. Quelle mauvaise idée, je ne le ferai plus jamais même si je suis épuisé et que je dois monter les escaliers sur les genoux. Je lui ai offert un verre, il est parti. Ensuite le livreur s'est trompé et c'est Kim-san qui est venu m'apporter ma nourriture.Je suis allé faire un tour dans le parc, il était encore là. On a fini par sortir boire un verre et je suis rentré chez moi.

J'ai aussi rencontré sa femme en pleurs dans l'escalier. Elle a l'air d'une gentille personne, un peu trop peut-être.

Etrange n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sun's diary   Mar 5 Juin - 4:00

J'ai rencontré un autre de mes voisins. Celui-ci m'a renversé mon soda sur ma veste Dior. Adieu la veste... Il me l'a tenue jusqu'à ce que j'arrive chez moi et je lui ai offert une bière. Il n'avait pas l'air de bien aller alors nous avons discuté. Il vient aussi des États-Unis donc c'était plutôt sympa la séquence nostalgie. Ce qui le préoccupait c'était son jeune frère, ce que je peux comprendre parce que j'ai une sœur plus jeune que moi. J'ai essayé de lui faire part de mon expérience et de mes ressentis quand j'avais moi aussi 17 ans. Il a eu l'air de comprendre et le fait qu'il aime autant son frère, ils se réconcilieront. Après j'avais des choses à faire alors Mali, comme il m'a dit de l'appeler, est rentré chez lui.

J'ai également croisé de nouveau la route de Kim. Il m'a parlé un peu de sa femme et de lui, j'ai essayé de lui remonter le moral mais j'ai vite vu que ça ne servait à rien, alors je lui ai permis de se laisser aller dans mes bras. Ensuite on est rentré chacun chez nous. J'ai lancé une invitation dans l'escalier et il me l'a renvoyé. Mais impossible pour moi d'aller dans son appartement conjugal tandis que se femme est au plus mal à l'hôpital. Finalement il est venu chez moi et après quelques mots nous avons couché ensemble plusieurs fois. Nos corps s'entendent toujours aussi bien et j'imagine qu'on s'entend sans doute mieux. Cela ne reste que du superficiel et c'est ce qui me plait à moi. Enfin je pense que cette nuit était notre dernière, il semblerait qu'il aie trouvé la lumière qu'il cherchait, même s'il n'a pas voulu m'en parler. Je lui souhaite bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sun's diary   Jeu 7 Juin - 14:07

Cet après-midi je pars pour Milan. J'ai le grand honneur d'avoir été choisi encore une fois par le couturier Versace, je vais donc là-bas un mois avant la date du défilé pour faire les essayages et répéter. C'est un homme exigeant et difficile mais j'ai toujours beaucoup appris à ses côtés.

Ma valise prête, je suis descendu et j'ai rencontré Chin. Il m'a salué et nous nous sommes retrouvés dans le hall à échanger quelques mots. Comme à chaque fois, on a joué à se provoquer. Un peu trop bien d'ailleurs, il en a fini par m'embrasser franchement juste sous le nez de Mali qui venait prendre son courrier. Puisque Kim ne semblait pas gêner de faire ça devant lui, je me suis permis d'en rajouter et de pousser un peu à bout l'américain, qui a fini par fuir. La prochaine fois, il ne s'en tirera pas aussi facilement.

A trop se toucher, j'ai eu une furieuse envie de lui et elle était réciproque. Il m'a alors poussé dans l'ascenseur et moi j'ai appuyé sur le bouton pour le bloquer afin qu'on puisse satisfaire notre envie. C'était sauvage et plein de fougue, une nouvelle fois j'ai adoré. Nos corps communiquent si bien qu'il n'y a pas besoin de chercher plus loin ou plus compliqué. En tout cas je lui ai laissé un souvenir. On a discuté, on a parlé de confiance, je lui ai exposé mon point de vue. Et on a encore fini par tomber d'accord sur le fait que notre relation sans ambiguïté et donc sans problème est parfaite comme elle est. Le temps qu'elle durera en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sun's diary   Dim 10 Juin - 4:14

J'ai fait de nouvelles rencontres.

La première Kii Jun que j'avais déjà vu dans ses émissions de télé communes, toujours aussi désagréable et nombriliste, il ne m'intéresse toujours pas même si je suis resté poli.

La seconde, Xue. C'est un petit très sympathique, je le connais bien puisqu'on est de la même agence. Il m'a avoué être un de mes fans et j'en suis très fier, comme je le lui ai dit. J'ai aussi découvert qu'il avait un frère jumeau, enfin ça ne me regarde pas, chacun ses secrets. Celui-ci fait partie des moindres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sun's diary   Lun 25 Juin - 3:02

En revenant d'un shooting, j'ai rencontré Luka. C'est un jeune homme très motivé qui fait fi d'être en fauteuil roulant, je le trouve très admirable. Après l'avoir aidé à porter ses courses, on s'est rendu compte qu'on était voisin, lui habite au rez-de-chaussée avec sa sœur. ll m'a offert un café pour me remercier et je suis rentré chez moi.

Il y a peu, j'ai retrouvé Luka dans le hall de la résidence. Il partait voir sa sœur en ville et Xue nous a rejoint. On a passé un très bon moment. Enfin notre voisin a fini par nous quitter quand il a retrouvé sa sœur et on est resté à se promener et manger avec Xue. Une bagarre nous a obligés à rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sun's diary   Mar 17 Juil - 3:23

J'ai enfin eu des vacances et j'en ai profité pour retourner aux États-Unis voir ma famille. Tout le monde avait l'air ravi de me voir et ce break m'a fait le plus grand bien. Loin de toute l'agitation, ma notoriété est bien moindre dans le pays qui m'a vu grandir. J'avais oublié ce que c'était d'être un parmi tant d'autre. Ma sœur est encore enceinte, elle est rayonnante. Son mari prend soin d'elle et j'en suis très heureux. Mais la vie de famille, je veux dire, moi-même fonder une famille, ce n'est pas pour moi. En plus je suis homo, ça ne risque pas de se produire.

Le dernier jour, j'ai décidé d'aller visiter sa tombe. C'est tout ce que je peux faire après tout, le passé ne se change pas. Sa famille était venue avant moi pour la fleurir, après tout c'était l'anniversaire de sa mort. Je n'ai pas trainé le lendemain pour prendre l'avion qui m'a ramené ici.

Me voilà donc de retour au Japon. Je n'ai eu de nouvelles de personne et je n'en ai pas donné non plus. La vie suit son cours n'est-ce pas? Le seul qui s'est figé dans le passé, c'est moi. Enfin il me reste encore deux jours pour me laisser aller à ma mauvaise humeur. Passé ce délai, je redeviendrai Sun le mannequin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sun's diary   Ven 3 Aoû - 2:25

J'ai oublié de dire que j'ai été passé une journée avec Xue, bien avant de partir en vacances. C'était plutôt sympa et lorsqu'il s'est mis à pleuvoir, j'ai proposé qu'on aille manger dans un restaurant. Là il a fini par se décider à m'embrasser mais avant de pouvoir en profiter réellement, un photographe nous a surpris sur le fait et on a dû lui courir après. Trempés, on est allé se réfugier dans un hôtel après avoir changé de vêtements et on y a passé la nuit. Bien entendu on a cédé à notre envie commune et c'était délicieux.

Je l'ai de nouveau croisé à la réception donnée par notre agence quelques jours plus tard. Il ne semblait pas très bien aller et il s'est même éclipsé durant la soirée. Je l'ai retrouvé dans un des studios d'enregistrement, il jouait du piano tout en chantant jusqu'à ce qu'il fonde en larmes. Il avait l'air si fragile que j'ai ressenti le besoin de lui faire comprendre qu'il ne devait pas se laisser aller comme ça, en tout cas pas quand il travaille. Il a besoin de s'endurcir surtout. On a décidé de se retrouver dans un bar privé. Là il a vidé son sac, il en avait grandement besoin. J'ai écouté et je continue à ne porter aucun jugement. Je l'ai conseillé au mieux et puis il m'a demandé une chose très surprenante: que je l'héberge quelques temps chez moi.

Ainsi je l'ai ramené dans mon appartement. On a dormi ensembles sans que rien ne se passe. Il me parait si fragile et indécis qu'il me fait penser à ma sœur quand elle avait son âge. Et j'ai trop de principes pour me servir de son mal-être pour coucher avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sun's diary   Ven 3 Aoû - 2:28

Je n'ai eu aucune nouvelle de mon voisin Chin-Hwa. Je me demande s'il va bien. C'est une des premières personnes avec laquelle j'ai sympathisé dans la résidence et je trouve ça vraiment dommage qu'il ait rompu le contact. Même si je me doute bien de la raison, en deux bons adultes que nous sommes, je pensais qu'au moins il me dirait la vérité. Ce n'est pas comme si nous avions été un couple et que j'allais lui faire une scène. Enfin visiblement le message est assez clair.

Comme si ça ne suffisait pas, j'ai été appelé par ma mère. Mon père a fait une crise cardiaque et j'ai sauté dans le premier avion sans avoir eu le temps de prévenir Xue comme il faut. J'ai dû me contenter de lui envoyer un message, j'espère qu'en mon absence il trouvera les réponses aux questions qu'il se pose.

Me voilà de retour chez moi et on attend toujours que mon père se réveille, mais le médecin reste partagé. Alors je reste dans sa chambre avec lui, sans lui lâcher la main une seule seconde. Je ne veux vraiment pas qu'il meurt...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sun's diary   Dim 2 Sep - 1:01

Me voilà de retour après de longues semaines d'absence. Il s'est passé tellement de choses aux USA, je ne reviens pas dans le meilleur des états, même moi j'en suis conscient. Il y a d'ailleurs eu un communiqué de presse à mon sujet dans lequel il a été dit que pour l'instant j'avais besoin de prendre du recul pour me remettre de tout ça.

Alors je passe mes journées enfermé chez moi, je ne sors plus. Je n'ai donné aucune nouvelle à personne et je n'en ai pas pris non plus. Je suis las. Je sombre. C'est douloureux de vivre. J'ai de nouveau envie de crier ma rage, comme je l'avais fait il y a de cela des années. Ce n'est pas bon... Mais je ne peux pas m'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sun's diary   Dim 23 Sep - 3:14

Me voilà pris dans scandale pour le première fois en huit années de carrière. J'ai failli et on m'a pris en photo avec un mec. Il n'y a rien de concret mis à part notre proximité et l'heure tardive, c'est pourquoi j'ignore la raison de l'entêtement des gens sur le sujet. Est-ce parce que je ne suis pas marié ou bien parce que je ne me suis affiché avec une femme que c'est forcément évident que je sois gay? J'ai alors eu envie d'aller faire un tour en tant qu'anonyme dans la masse de personnes qui vit dans notre ville. Le hasard m'a fait rencontrer une jeune femme. Nous nous sommes mis à discuter de choses et d'autres jusqu'à nous retrouver dans un bar plus tranquille. J'étais sorti pour boire à vrai dire.

J'ai éveillé sa curiosité sous mon déguisement lunettes de soleil et bonnet. Elle semblait ravie que je les enlève et a fini par me reconnaître. Des affiches de moi avaient été posées à la boutique de vêtements dans laquelle elle travaille. Nous avons rapidement sympathisé et afin d'être plus à l'aise, de boire autant qu'on le voudrait, on s'est installé dans la chambre d'un love-hotel discret. Cela faisait longtemps que je n'avais pas passé ce genre de soirées et c'était amusant. Le petit jeu d'alcool a fini par avoir raison de ma compagne de la soirée et puis de moi.

Le lendemain je me suis réveillé avec une sacrée gueule de bois et j'étais pas le seul. Le propriétaire est venu taper à la porte pour nous mettre dehors, c'est en sortant de cet endroit qu'on a dû nous prendre en photo. Je l'ai mise dans un taxi et je suis rentré chez moi. J'ai dormi tout le reste de la journée et le soir je me suis fait livrer des plats chinois que j'ai dévoré devant un film. Ensuite je me suis reposé et c'est mon agent qui est venu me raconter toute l'histoire sur les photos qui avait déjà circulé partout.

Le soir-même j'avais rendez-vous à mon agence et j'y ai retrouvé celle qui m'avait tenue compagnie toute la nuit d'avant. Mon agent lui a alors parlé de ce que lui et le patron avait pensé à mettre en place. En quoi nous allions en tirer partie et en quoi Anna y trouverait son compte. Je n'étais pas pour l'idée, étrangement je me suis un peu attaché à elle et je n'avais pas envie que l'on profite d'elle, après tout elle devrait jouer la femme amoureuse sans jamais recevoir aucun réel amour de ma part. Il a fallu encore discuter un peu pour que tout le monde tombe d'accord et que le contrat soit signé.

Bien entendu on a dû se rendre à une conférence de presse. On s'est fait habiller et maquiller pour l'occasion. Je dois bien avouer que son ensemble lui allait comme un gant. Elle semblait stressée et je pouvais comprendre devant le nombre de journalistes déjà présents. Je lui ai dit qu'elle n'aurait pas à parler cette fois. Une partie de l'assistance a eu l'air convaincue à la fin de la conférence. Ils ont tenu à photographier le nouveau couple du moment et puis nous sommes retournés chacun chez nous. Il est assez amusant, avec le recul, de savoir que nous habitons la même résidence. Bien entendu, personne ne doit être au courant de cette mascarade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sun's diary   Dim 14 Oct - 3:05

J'ai reçu un message de Xue. Il voulait savoir comment j'allais et je n'ai pas répondu "mal". Il voulait qu'on se voit et m'a rejoint chez moi plus tard dans la journée. On a un peu discuté, j'avoue que ce n'est pas ce que j'avais en tête en le regardant. On a fini par coucher ensemble contre la porte de ma chambre, on a remis ça dans mon lit. Puis je me suis endormi et je crois qu'il n'a pas tardé non plus. Le lendemain j'ai du partir assez tôt, c'était pas très classe de le mettre dehors comme ça.

Un soir que je rentrais, je suis tombé sur Xue. Il était aussi mort de fatigue que moi et m'a pourtant proposé de venir manger chez lui. Après le repas, j'ai tenu à savoir ce qu'il en était vraiment. J'ai eu souvent l'impression qu'il essayait de me plaire mais pas de la même façon que d'habitude, comme quelqu'un qui est amoureux d'un autre. Dans les grandes lignes, je ne me suis pas trompé. Dans un sens, c'est toujours flatteur. Seulement il ne sait rien de ce qui m'est arrivé, je ne veux plus jamais aimer quelqu'un. C'est ce que je me suis juré cette nuit-là.

On s'est installé dans sa chambre pour regarder un film. Je me suis endormi en moins de cinq minutes et le lendemain matin on a encore couché ensemble, le genre de réveil que j'apprécie beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sun's diary   Lun 22 Oct - 13:25

J'en ai assez que l'histoire se répète et s'il y avait bien un visage que je ne voulais plus jamais revoir c'était le sien. Je voulais rester de marbre et l'habitude m'a permis de sauver les apparences. Après s'être respectivement invité, il est venu sonner chez moi. Il pensait que je l'avais fait venir pour qu'on couche ensemble comme on le faisait avant. Seulement je ne suis pas un enfoiré au point de profiter du fait qu'il soit dans le flou pour essayer de prendre la place d'un gosse.

Ce que voulais c'était en finir avec tout ça et lui dire le fond de ma pensée. Il en a été surpris et il n'était pas le seul, je me rappelle encore ma tête le jour où je m'en suis rendu compte. Et puis on a parlé, je lui ai dit pour l'autre. Le seul homme que je n'ai jamais aimé. Je lui ai raconté notre histoire, je ne sais pas pourquoi. Je voulais sans doute qu'il comprenne à quel point être à ses côtés peut me faire mal et me toucher. Je l'ai vu dans ses yeux, la pitié. C'est pour cela que je n'en parle jamais.

On a décidé de rester ami, même si ça non plus, je ne suis pas sûr de pouvoir m'y tenir. Et comme au bon vieux temps on a fêté ça. Sur ma baie vitrée, dans mon lit, insatiables. Puis je ne me rappelle pas du reste de la soirée, lorsque je me suis réveillé, il s'était envolé.

Je ne me sens pas mieux après tout ça et lorsque Xue m'a appelé, je n'ai pas été tendre avec lui. Je ne veux pas qu'il vive la même chose que moi. Il m'a raccroché au nez, je ne crois pas qu'il voudra me revoir de si tôt. Il ne me reste plus qu'à me noyer dans l'acool, c'est au fond le seul qui puisse m'apaiser.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sun's diary   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sun's diary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le voisin du dessus :: Journaux-